04 mai 2012

LE FESTIVAL PLEIN SUD

Le 22 ème festival Plein Sud, Festival des Arts et Cultures d'Afrique, dont le thème est cette année:

ÊTRE JEUNE EN AFRIQUE AUJOURD'HUI

se tient du 14 au 20 mai à COZES en Charente Maritime qui devient pour la circonstance "Cozodougou".

Vous pouvez consulter le programme qui se déroule à Cozes et aussi dans le pays Royannais.

J'ai eu le plaisir de participer à cette manifestation en 2003. C'était d'ailleurs mon premier voyage en France et j'en garde un souvenir que je ne peux même pas vous décrire. Je suis allé retrouver des photos de l'époque.

SBA_FPSSBA_FPS_2

Ici devant l'affiche au tout début du festival, et là, pendant les animations scolaires avec les enfants qui sont très curieux de notre vie en Afrique et étonnés que nous soyons si peu différents en famille, à l'école et au travail.

Ci-dessous avec mon ami Bab's peintre illustrateur de Ouagadougou devant la piscine des otaries au zoo de la Palmyre. C'est dans cet endroit que j'ai vu pour la première fois une girafe ! un lion ! Drôle non ?

 

SBA_FPS_3

Posté par AFRIQUE COUTURE à 19:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


24 avril 2012

DES SACS, VERSION ETHNIQUE

 

Sac_reversible

Ce sac, à porter à l'épaule, est entièrement reversible. Une face en coton épais damassé, l'autre face une cotonnade du Togo teintée à la cire (batik).

 

sac5_w_copie

A gauche un sac coton damassé rouge foncé doublé en wax, rabat wax, rappel de wax sur la bandoulière. Dans le même style, à droite, un sac coton damassé noir, doublé en pagne Texicodi de Côte d'Ivoire

 

Posté par AFRIQUE COUTURE à 18:13 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 avril 2012

Une veste en basin riche, teinture artisanale du Burkina-Faso.

45Il s'agit ici d'une veste longue confectionnée dans mon atelier et présentée par une cliente française.

L'étoffe a été teintée à Bobo-Dioulasso, dans les teintes -vert et violet- les couleurs fétiches de la ville. Certains de ces pagnes portent des noms et ont des significations. Pas celui-là.

Pour obtenir ces carreaux la pièce de tissu est pliée. Ce sont généralement les hommes qui effectuent, pour le compte des teinturières, les pliages et ficelages qui doivent être bien serrés afin que la pièce d'etoffe ne bouge pas pendant les manipulations.

La teinturière trempe ce pliage dans le premier bain de teinture. Quand la pièce a pris la teinture, elle est retournée et plongée dans le deuxième bain.

 

P1000103_copie9__30x20_copie

 

Posté par AFRIQUE COUTURE à 21:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 avril 2012

Forum de couture

Je vous présente SCOTCH38 qui est un forum de couture.
J'ai beaucoup aimé les conseils, les trucs, les patrons et tout le reste.

Alors n'oubliez pas avant de partir de vous y arrêter et d'y revenir.

Posté par AFRIQUE COUTURE à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 avril 2012

SNC - Semaine Nationale de la Culture à Bobo-Dioulasso

La Semaine de la Culture est terminée.

Cette manifestation a lieu tous les deux ans, les années paires, au moins de Mars.

Cette semaine consacrée à la culture dans toutes ses expressions : artisanat, musique, danse, cinéma, arts plastiques, mode, cuisine..., comporte également une partie ludique constituée de jeux et d'activités sportives.

Posté par AFRIQUE COUTURE à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


21 mars 2012

La broderie en Afrique de l'Ouest

La broderie est un travail exécuté par les hommes. Avant que la machine ne s’installe dans les années 1960, les hommes brodaient à la main. Ces brodeurs étaient souvent issus de familles plutôt aisées ; les techniques de broderies étaient enseignées à l’école coranique.

Dramane_broderieBroderie_cha_netteP1000627_copieBroderie_mach_517

Deux broderies "chaînettes" effectuées avec machine Cornina, puis un motif et une encolure avec une machine Singer.

C’est uSBA_Broderien art fastidieux et difficile qui demande beaucoup d’attention et de dextérité. Le tissu à broder doit être maintenu bien tendu dans un cerceau pour éviter que le tissu ne fronce. Le brodeur dispose de fils de calibres et de qualités différentes, coton, synthétique, soie, et d’une large palette de couleurs. Le blanc et le beige sont les couleurs les plus demandées, le fil brillant est plus fréquemment utilisé pour les tissus des femmes.

Aujourd’hui l’importance et la profusion de broderies mettent en valeur celui qui porte le vêtement. Ainsi les motifs brodés sur les boubous ne sont pas, comme le pensent la plupart d’entre nous, qu’une suite de dessins géométriques esthétiquement arrangés, les spécialistes y reconnaissent un langage étroitement lié à l’Islam. Pourtant nombreuses sont les personnes qui même en Afrique ignorent la signification des broderies, lesquelles sont d’ailleurs aujourd’hui plutôt influencées par la mode.

Posté par AFRIQUE COUTURE à 22:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 mars 2012

CINESUD 13ème festival du court métrage africain

Depuis 13 ans, la ligne directrice reste la même : valoriser le court métrage comme forme cinématographique à part entière et faire découvrir au public des cinématographies d’Afrique par le biais de projections, de rencontres avec les réalisateurs et de séances en milieu scolaire.

CINESUD du 19 au 25 mars à SAINT-GEORGES-DE-DIDONNE

image001

Posté par AFRIQUE COUTURE à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 février 2012

Une veste en wax

Voici une de mes dernières réalisations. Une petite veste (ou blouson) en wax, entièrement doublée en coton léger, fermée par un zip, col droit, les manches sont agrémentées d'un bouillonné de taffetas. Photos de côté, détail très soigné des poches et du petit lien au dos pour marquer la taille.

 

Blouson

Posté par AFRIQUE COUTURE à 14:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 février 2012

TUTO de SAROUAL

En réponse à quelques-uns de mes lecteurs, au sujet de mon dernier msg sur le Saroual.

  • Non le saroual ne fait pas partie du vestiaire de mon pays. Les hommes portent parfois des pantalons assez larges sous leurs boubous, mais ce ne sont pas des sarouals.
  • En principe je n'en couds pas pour ma clientèle africaine.
  • J'en couds par contre pour ma clientèle de touristes et d'expatriés, ou pour mes clients en Europe.

Je vous mets 2 modèles que je couds le plus souvent.

S_M1Modèle 1 : Dans un morceau d'étoffe de 1m,60 en 1,40 de large, préléver 0,20cm pour la ceinture. Plier en diagonale le reste.  Couper la pointe (les 2 épaisseurs à l'opposé de la pliure) pour l'emplacement des hanches (une ligne de 50cm environ). Dans le bas, côté pliure, couper de part et d'autre un triangle d'environ 5cm/10cm. Piquer les côtés. Plier par le milieu le morceau réservé pour la ceinture, le piquer sur le ligne des hanches, passer un lien de coulisse à la taille et en bas.

Modèle 2 : Dans un morceau d'étoffe de 2m,20 en 120 de large, S_M2plier en deux pour la jambe droite un morceau de 56cm sur 1m,10 , faire la même chose en regard pour la jambe gauche. (Ici attention à endroit et envers au moment de pliage). Couper ensuite une bande de 28cm sur 55cm pour le fond. Plier cette bande en 2 et tailler en arrondi à l'endroit du pliage comme sur le dessin. Assembler les pièces. Couper dans le tissu restant une bande pour la ceinture. Réaliser des smocks sur cette bande et la coudre dans le haut du pantalon qui aura été au préalable froncé pour ajuster les 2 pièces (pantalon et ceinture). Faire aussi des smocks en bas des jambes pour les chevilles. Si vous souhaitez un pantalon à fond plus large, couper la bande de fond plus longue.

Le modèle 1 n'est réalisable dans du wax qu'après avoir assemblé (raccord des motifs) 2 morceaux de wax pour faire le carré de 1m,40. Le wax fait environ 1,25 de large.

Le modèle 2 est plus facile dans le wax (tailler dans la largeur), mais attention aux raccords des motifs surtout s'ils sont grands.

Suggestion : tailler le sarouel dans un tissu uni et le décorer avec des tissus appliqués.

Bon courage, cliquer sur les dessins pour mieux lire, je suis à votre disposition si quelque chose n'est pas clair. SBA

Posté par AFRIQUE COUTURE à 18:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 février 2012

Le saroual ou sarouel

Le saroual ou serouel est un pantalon léger et fluide. Une ceinture importante retient sur les hanches ce vêtement, large au niveau des cuisses et de l’entrejambe, et resserré soit à hauteur du genou soit sur les chevilles.

D’origine asiatique ce vêtement blanc, se portait directement sur la peau et faisait office de vêtement de corps. Au travers des siècles, son port va se répandre vers l’occident ; il subira des transformations, à l’occasion de ses différentes utilisations, des époques et des civilisations rencontrées.

Initié par les hommes, son port a été transmis aux femmes pour son côté pratique et pudique.

Dans les pays du Maghreb les femmes portaient deux versions de ce pantalon, le serouel d’intérieur qui était serré aux genoux et un sarouel de ville, plus ample. La quantité de tissu utilisée pour ce dernier modèle marquait le rang social.

Dans le passé récent, le sarouel était généralement de teinte unie, noir blanc ou marron, mais aujourd’hui il peut être imprimé et de couleur vive ou en version tissu froissé. Il se porte en décontracté avec un petit haut ajusté mais également en tenue de réception avec une veste ou une tunique. Les grands couturiers, tel YSL, ont présenté le sarouel sur les podiums.

Sa réalisation de base est assez simple. Avec un peu d’imagination il est aisé de le personnaliser. SBA

Posté par AFRIQUE COUTURE à 21:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,