11 septembre 2011

COUDRE UN WAX

Pour les occidentaux le wax est synonyme d’Afrique, les africains eux-mêmes le revendiquent. Inspiré du batik indonésien, le wax est fabriqué en Europe.

Après avoir conquis l’Indonésie au début u 19ème siècle, les Hollandais industrialisent la technique du Batik à la cire de Java. Ces étoffes eurent grand succès auprès des populations autochtones jusqu’à la fin du même siècle, période à laquelle les artisans locaux mécanisèrent leur fabrication de batiks.

A la recherche de nouveaux marchés les Hollandais se tournèrent vers l’Afrique.

Plusieurs pays européens se sont essayés à la fabrication de batiks imprimés avec plus ou moins de bonheur. Des usines anglaises ont ajouté la couleur indigo à leur fabrication de cotonnades imprimées.

La production des usines Vlisco et ABC ont conquis le marché africain. Il existe, en Afrique de l’Ouest, une production de wax issue d’usines textiles implantées par les grands groupes européens.

On distingue ainsi plusieurs qualités de wax : super wax, wax block, wax print, uniwax,  imiwax… Aujourd’hui l’Asie concurrence la production de wax en proposant des étoffes de piètre qualité à des prix imbattables.

Au moment de coudre du wax il faut :

- savoir les dimensions de l’étoffe largeur standard 48 pouces : 122cm qui est celle traditionnelle d’un pagne et commercialisation en longueur de 12 yards vendu en lot de 6 yards - le plus courant soit 5,40m -  et même au détail 2 yards.

- observer que les motifs de ce textile sont dirigés dans le sens de la chaîne pour paraître dans le sens de la hauteur quand le tissu-pagne est enroulé autour des hanches. Ceci est bien évident quand il s’agit d’une représentation figurative – fleur, oiseau- ou de l’utilisation d’un wax « classique » et connu de tous. Pour un motif abstrait le sens de la couture peut s’interpréter différemment mais attention certaines formes et volumes se lisent plus ou moins bien en hauteur ou en largueur.

P_hitarg80008_cV_ritable_wax_hollandais_copiew_207808_copie0eil_de_ma_rivaleP_hitarg20659_Cha2P_hitarg20659_Cha1wax_6325_copie_2wax_6325_copie1

Dans ce deuxième cas et plus précisément pour la confection de vêtements, il faudra tenir compte de la morphologie de celui qui portera la tenue et du rendu souhaité.

De nouvelles fabrications de wax proposent des pagnes coordonnés (couleur de fond et de motif inversé, généralement un pagne pour deux). Là est sans doute l’occasion d’exprimer une certaine audace en cousant les pagnes tantôt en largeur, tantôt en longueur. Il m’arrive de le faire par souci d’économie pour certaine de mes clientes mais ce n’est jamais vilain, je dis original et pas mal du tout.

Le wax se coud pour les vêtements, la décoration de la maison : l’ameublement et l’utilitaire. Il se marie avec beaucoup d’autres tissus. Un wax de qualité garde bien sa texture et sa couleur. Il s’entretient facilement. Le beau wax c’est cher.       SBA

Posté par AFRIQUE COUTURE à 16:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


18 juin 2011

VETEMENTS EN PAGNE TISSE

4_copie10_copie7a_copie8a_copie

Ci-dessus de gauche à droite des vêtements cousus dans mon atelier de Bobo Dioulasso :

Une jeune femme porte un pagne tissé Samo et l'écharpe assortie.

Une robe 3/4 cousue dans des bandes tissées, fond blanc lignes rouge et bleu clair, préalablement assemblées, le bas est frangé et décoré de perles. Un petit sac assorti avec fermeture éclair permet de ranger les papiers et l'argent.

Cette veste fait partie d'un ensemble avec jupe droite courte. Elle est taillée dans du pagne tissé, coton blanc avec un fil vert et bordée de wax de Côte d'Ivoire.

Il s'agit du détail d'une jupe portefeuille. Elle est en pagne tissé, coton blanc avec un fil marron. L'ouverture est soulignée d'un bazin teinté artisanalement.

Posté par AFRIQUE COUTURE à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 mai 2011

COUDRE POUR VOUS : robes en pagne, boubous, vêtements traditionnels

Depuis quelque temps je reçois des messages me demandant si je peux coudre pour des adultes ou bien pour des enfants. J'ai beaucoup de mal à répondre à chacun d'autant plus que nous avons pour le moment beaucoup de difficultés avec nos réseaux téléphoniques et Internet.

Je suis couturier et j'ai fait ce blog pour me faire connaître.

Je suis installé au Burkina-Faso. Je couds pour ma clientèle locale - homme, femme et enfant-, des expatriés qui vivent dans mon pays et aussi pour les touristes. Chaque saison je couds régulièrement pour des européens que j'ai connus dans des festivals, des expositions auxquels j'ai participé.

Je couds sur mesure et je brode. Mon activité n'est pas assez importante pour le moment pour présenter du prêt à porter, avoir un stock. La mode est changeante. Je fais seulement quelques collections à la demande d'acheteurs habitués.

Par Internet il est bien sûr difficile de réaliser un modèle ajusté ou présentant quelques difficultés car cela nécessite des essayages. Pour les boubous longs ou courts, les robes pantalons, les simples robes d'été ou de plage, les vêtements d'enfants c'est possible. Il faut seulement dire les mesures, la qualité du tissu (basin, wax, cotonnade, pagnes tissés ou ... votre choix) et préciser les couleurs et les motifs en envoyant des photos-échantillons relevées dans des magasines.

Je fais un devis. Les règlements se font à mon nom par mandat international express ou bien par chèque payable en Euros auprès d'une association française.

SBA couturier brodeur à Bobo-Dioulasso

Posté par AFRIQUE COUTURE à 13:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,